Nos produits Pleurotes

Les indétrônables !

Description et consommation

Il existe une trentaine de variétés de pleurotes !

C’est aujourd’hui le deuxième champignon le plus cultivé au monde.

Il peut être consommé frais ou séché (en sauce ou en salade).

Il est recommandé de ne pas le laver à l’eau (perte de structure et de goût…) mais de le nettoyer avec une brosse ou un essuie-tout !

 

Pleurote gris (Pleurotus Ostreatus)

On peut trouver facilement cette variété dans nos forêts d’Europe, sur des vieux troncs d’arbres ou des branches mortes, essentiellement à l’automne et à la fin de l’hiver.

Très simple à cultiver et résistant, il se cultive avec une vaste diversité de substrats, allant de la paille à la sciure de bois.

 

Pleurote Blue Brat (Pleurotus Ostreatus)
Originaire de Bratislava, les chapeaux de cette variété sont plus petits et gris argentés.
Rustique et résistant, il possède une productivité plus faible que ses cousins.

 

Pleurote du Panicaut (Eryngii), King oyster

Très bonne conservation grâce à sa chair ferme/dense et sa faible teneur en eau. Le pied se rapproche de la texture des cèpes de Bordeaux. Saveur légère d’amande. Ils peuvent être cuisinés en carpaccios.

 

Pleurote Jaune (pleurotus citrinopileatus)
Originaire d’Asie, sa saveur unique vous rappellera les agrumes avec une texture tendre et délicate !

Nous produisons cette variété au début de l’automne jusqu’au printemps car elle aime la chaleur.

Résistante aux contamination, les chapeaux pourront aller jusqu’à 7cm avec un jaune vif à pâle.

 

Pleurote Rose (Pleurotus salmostramineatus)
Avec un rendu visuel exceptionnel, cette variété aime la chaleur (25-30°).
À croissance rapide mais plus fragile, nous vous conseillons de récolter les chapeaux jeunes et de les consommer sans tarder !

 

Pour bien démarrer vos cultures, nous vous invitons à cliquer sur les liens de nos produits ci-dessous. Ils sont adaptés à tous les niveaux !

Novices : kits prêt à pousser et ballots de culture

Premiers pas : Kits à faire soi même débutants

Myciculture : Kits à faire soi même confirmés

Production : Mycélium en grains

Idées de recettes

 

Si vous souhaitez réhydrater vos pleurotes séchés, trempez les 2h dans l’eau froide ou 1 minute dans l’eau chaude !

Aucune contre-indication ni aucun effet indésirable connu.

 

Salade de pleurotes : Ajoutez vos pleurotes frais ou réhydratés à la laitue, aux condiments et aux graines de votre choix. Nous vous conseillons d’y ajouter une vinaigrette ou un vinaigre balsamique pour assaisonner votre salade.
Si vous avez de la poudre de pleurotes, saupoudrez une à deux pincées sur votre salade avant votre vinaigrette !

Salade de pleurotes séchés/Buddha Bowl :

Composez votre salade selon votre choix et ajoutez les pleurotes séchés au dernier moment afin de conserver leur croustillant ! Leur note de noisette grillée ne vous laissera pas indifférent !

Pleurotes en sauce :

Placez vos pleurotes frais ou réhydratés dans une poêle à feu moyen avec vos oignons/échalottes jusqu’à obtenir une couleur dorée. Ajoutez votre crème fraîche et le tour est joué ! Cette recette de base crème peut être utilisée pour tous vos plats (pâtes, riz, viandes et volailles) comme fond de sauce.
Si vous avez de la poudre de pleurotes, incorporez une à deux cuillères à soupe dans votre crème fraîche en milieu de cuisson !

 

Wok de légumes :

Placez vos pleurotes frais ou réhydratés dans votre wok à feu vif (huile végétale conseillée, le beurre noircit…) avec les légumes de votre choix. Assaisonnez votre préparation de sel, poivre ou graines selon votre convenance. C’est prêt !
Si vous avez de la poudre de pleurotes, incorporez une à deux pincées en fin de cuisson !

 

Bonne dégustation !

Composition

– Excellente source de vitamine B3.
– Bonne source de vitamines B2, B5, B6, B9.
– Cuivre
– Phosphore
– Potassium
– Fer
– Zinc

 

Il peut contenir jusqu’à cinq fois plus de protéines que la plupart des légumes et deux à cinq fois plus de fibres alimentaires que les autres champignons !

Vertus thérapeutiques

– Antioxydants grâce à l’ergothionéine (un acide aminé produit par les champignons).
– Antitumorales par la quantité intéressante de bêta-glucanes.
– Diminution du taux cholestérol sanguin et hépatique.
– Régulation du cholestérol sanguin.

Description des propriétés des champignons par variété, des vitamines et des minéraux dans « Les avantages de la mycothérapie » !